Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Associations - Politiques -Institutionne > OPODO et EDREAMS condamnés par la DGCCRF pour pratiques (...)
mercredi 18 juillet 2018

OPODO et EDREAMS condamnés par la DGCCRF pour pratiques commerciales trompeuses et défaut d’informations précontractuelles

 
 

Le magazine Que Choisir faisait récemment écho de la condamnation des sociétés OPODO et EDREAMS par la DGCCRF pour pratiques commerciales trompeuses et défaut d’informations précontractuelles.

Voici les extraits de la page dédiée de la DGCCRF :

19/04/2018 - Amende de 13 000 euros prononcée à l’encontre de la société VACACIONES EDREAMS SL
« En application de l’article L. 522-1 du code de la consommation, le Service National des Enquêtes de la DGCCRF a décidé de prononcer à l’encontre de la société VACACIONES EDREAMS SL une sanction administrative d’un montant total de 13 000 € pour manquement à l’article L. 532-1 du code de la consommation (non-respect d’une injonction administrative visant des pratiques commerciales trompeuses et le défaut d’informations pré-contractuelles obligatoires). ».

19/04/2018 - Amende de 13 000 euros prononcée à l’encontre des sociétés OPODO LIMITED et OPODO SL
« En application de l’article L. 522-1 du code de la consommation, le Service National des Enquêtes de la DGCCRF a décidé de prononcer solidairement à l’encontre des sociétés OPODO LIMITED et OPODO SL une sanction administrative d’un montant total de 13 000 € pour manquement à l’article L. 532-1 du code de la consommation (non-respect d’une injonction administrative visant des pratiques commerciales trompeuses et le défaut d’informations pré-contractuelles obligatoires). »

Sur son site, la DGCCRF éditait en janvier 2018 une fiche pratique "Pratiques commerciales trompeuses : les clés pour les reconnaître et s’en prémunir". Dans le cas des sites de voyage, on peut retenir qu’est qualifiée d’action trompeuse le fait que "le consommateur soit incité à prendre une décision commerciale qu’il n’aurait pas prise en d’autres circonstances" suivant plusieurs circonstances dont : "le prix ou le mode de calcul du prix, le caractère promotionnel du prix et les conditions de vente, de paiement et de livraison du bien ou du service ;".

Dans son enquête de satisfaction consacrée aux agences de voyages en ligne, le groupe Edreams Odigeo arrivait bon dernier et les lecteurs se plaignaient de "La clarté de la tarification et l’adéquation entre le prix annoncé et le prix payé".

En d’autre termes, le prix affiché sur la première page de résultats de recherche ne correspond "pas toujours" au prix affiché sur la page de paiement : des frais sont venus se greffer.

Conclusion

Comment peut-on espérer inspirer confiance au voyageur et le faire devenir fidèle avec des pratiques trompeuses ? Sur ce plan, d’autres comparateurs et agences françaises utilisent l’argument de "l’absence d’écart de prix entre la première et la dernière page" mais n’oublient pas d’innover non plus, cf. Misterfly avec "Paiement en 4 fois : voici ENFIN une innovation pour le client !" ou les récentes campagnes de communication de Liligo à propos du doute.

Sur le strict plan de la clarté des tarifs pour le client, le duopole Booking-Expedia est plutôt bon : le tarif affiché sur la première page est bien celui que l’on paie à la fin, sauf si on y a ajouté des options. Le respect de ce principe est sans aucun doute un de leurs facteurs clés de succès.

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/9568 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/9568.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    Voici la réaction officielle de EDREAMS ODIGEO :
    "Au sein d’eDreams ODIGEO, nous nous engageons à offrir à nos clients le meilleur service possible. En tant que l’agence de voyages en ligne la plus grande en Europe, nous croyons en la transparence et améliorons constamment nos plateformes de réservation pour nous assurer que nos 18 millions de clients aient accès, grâce à nos produits et services, à l’expérience la plus transparente au meilleur prix.
    Étant l’un des principaux acteurs de l’industrie mondiale du voyage, nos sites fonctionnent en parfaite conformité avec les législations française et européenne, et nous travaillons en étroite collaboration avec les régulateurs français et européens pour nous assurer de toujours respecter les normes en vigueur. eDreams ODIGEO continuera à travailler pour offrir les prix les plus compétitifs du marché de la manière la plus transparente.
    "

    Traduction : Nous les leader du monde mondial, on enfume les clients, les hoteliers et les autres aussi. On se tape sur notre (gros) bide en sirotant nos cocktails sur les plages des Virgin Islands en réfléchissant comment presser le citron encore plus parce que il y a encore de la marge ! Alors lachez nous le slip...

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »