Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Associations - Politiques -Institutionne > L’indigence statistique du tourisme français
mercredi 19 décembre 2018

L’indigence statistique du tourisme français

 
 

Quel plaisir suave pour les princes de la politique et leur cour que de fanfaronner depuis des années sur la soi-disant place de leader du tourisme français à l’échelon mondial. Actuels et passés, présidents, ministres ou élus de tous bords exhibent des chiffres dont ils ne maîtrisent ni les sources ni les résultats.

Mais ces chiffres sont faux ?

Face à cette grande vadrouille de chiffres farfelus, on croirait presque entendre De Funès dire "but alors you are French". La situation fait pourtant plus pleurer que rire.

Comment espérer avoir des chiffres corrects et représentatifs à défaut d’être exhaustifs quand aucune méthode de collecte fiable, et de facto obligatoire, n’a été mise en place à l’échelon national et surtout pour tous types d’hébergement marchand ?

Les officines spécialisées ?

Compter les visiteurs arrivant et partant d’un aéroport est simplissime : entonnoir obligatoire, PNR des passagers systématiquement enregistrés, nombre d’entreprises impliquées largement inférieur à l’hôtellerie par exemple...

Par contre compter les clients d’hôtels est plus compliqué et des officines se sont spécialisées dans la création [1] de statistiques, chacune ayant sa méthode : boule de cristal, marc de café, pattes de lapin, etc…

Certes les statistiques de fréquentation des chaînes sont collectées par plusieurs de ces officines, à priori avec sérieux. Néanmoins, en France ces chaînes pèsent un cinquième des hôtels et 46 % du nombre de chambres [2]. Comment les statistiques des 20% les plus structurés, les plus professionnalisés et les plus performants d’un marché pourraient-elle être représentatives des 80% restant ?

Quand un syndicat « représentatif » [3] s’acoquine à une de ces officines pour littéralement maquiller les statistiques des chaînes en statistiques de TOUTE l’hôtellerie, on se demande qui gagne quoi dans cette mascarade, certainement pas le secteur. Combien d’indépendants ne se retrouvent pas dans ces statistiques ? #chuuut

L’INSEE ?

L’INSEE interroge les hôtels (et autres formes d’hébergement touristique), mais pas tous ni sur la durée. Côté hôtels, ne pas répondre n’est pas un problème en soi. A partir de données parcellaires dont un certain nombre émanent de vrais établissements indépendants, ceux qui représentent 80% du marché, on utilise la méthode de l’échantillonnage.

Dans ce contexte, les statistiques hôtelières de l’INSEE sont les moins farfelues. Pour savoir si elles sont réalistes, il faudrait un jour avoir accès à de vraies statistiques exhaustives.

On pourrait également se poser la question de savoir si les questionnaires reflètent l’évolution des comportements, de la distribution et du marketing.

Ça a des conséquences ?

Il faudrait être stupide pour baser des prévisions et un programme sur des chiffres tout droit sortis du chapeau. Et pourtant c’est ce que fait la France avec son tourisme, cette pépite qui mériterait le meilleur pour s’épanouir et être le moteur naturel de toute l’économie française qu’elle entrainerait dans son sillage.

La France étant théoriquement championne du monde, on ne fait pas les efforts nécessaires pour s’améliorer, pour se remettre en question, pour combler les lacunes... De temps en temps on lit des choses comme l’incomplet rapport d’un lobby du secteur (voir Livre blanc pour le Tourisme d’Alliance 46.2 : tout ça pour ça !) qui se contente d’énumérer quelques idées glanées ci et là depuis des lustres. Un exemple ? Il suffit juste de passer de temps en temps dans la file normale [4] le contrôle des passeports et la sécurité des aéroports et tout particulièrement CDG pour faire l’amer constat que tout ça doit être effrayant et rebutant pour des voyageurs qui n’ont pas l’habitude de voyager et ne parlent pas la langue.

Des solutions ?

On peut se contenter de ces chiffres faux.

On peut se contenter de les critiquer.

On peut aussi corriger le tir.

Est-ce trop tard ?

En s’y mettant maintenant, les statistiques de 2021 seront bonnes !

Des pistes ?

Il en existe sans doute plusieurs. En voici une résumée succinctement dans l’infographie ci-après. Cette piste n’a de chance de fonctionner qu’à la condition d’une impulsion forte du gouvernement qui fixe une direction et un calendrier clairs...

Cette piste se base sur la mise à jour récente des systèmes de caisse et de facturation de TOUS les hôtels français (voir Obligations fiscales des PMS, NF525 et NF203, comment s’y retrouver ?). Jamais ce parc n’a été si homogène, tout particulièrement sur la période unitaire de facturation, la journée.






Conclusion

Entre ceux [5] qui créent littéralement de jolies statistiques, ceux qui font ce qu’ils peuvent pour produire des statistiques les moins fausses possibles, ceux qui répètent sans réfléchir et surtout ceux qui observent ce cirque sans savoir comment changer la donne, il ne devrait pas être si compliqué de trouver un peu de courage et de volonté.

Si la France montre le chemin à d’autres pays, peut-être qu’un jour on aura de vraies statistiques du tourisme à l’échelon européen ou même plus...

Avec des données accessibles en temps réel en open data, un gisement de valeur est là, sous nos pieds pour créer de nouveaux services, pour innover et surtout pour redonner du pouvoir à chacun des innombrables acteurs du tourisme.


 

[1difficile d’utiliser un autre mot que création tant l’extrapolation est flagrante

[2Source Coach Omnium

[3Ce syndicat pèse 71% des entreprises syndiquées qui pèsent elles-mêmes 25% des entreprises du secteur, soit une représentativité d’environ 18%. Mazette !!!

[4par opposition aux files prioritaires, aux services d’accueil VIP, aux pass prioritaires, etc…

[5celles et ceux

 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/9066 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/9066.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »