Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Associations - Politiques -Institutionne > UMIH : Laurent DUC persona non grata à l’HOTREC
vendredi 22 juin 2018

UMIH : Laurent DUC persona non grata à l’HOTREC

 
 

Le récent communiqué émanant de l’UMIH et au titre "UMIH_CP_La France perd sa place au comité Exécutif de l’HOTREC : Carton rouge pour le Président du SYNHORCAT" laisserait presque croire que le SYNHORCAT a été très très vilain :

Lors de la 69ème Assemblée générale de l’HOTREC à Riga se sont tenues les élections visant à renouveler les membres du Comité exécutif (Excom). L’HOTREC est la fédération européenne de l’Hôtellerie et de la Restauration regroupant 44 associations nationales dans 28 pays.
Officiellement soutenu par l’ensemble des organisations professionnelles françaises (CPIH, FAGIHT, GNC, SYNHORCAT et UMIH), Laurent DUC, Président de la branche Hôtellerie de l’UMIH, concourait au poste de trésorier de l’organisation européenne, représentant ainsi la candidature de la France, pays co-fondateur de l’HOTREC.
Cette unité française a, une nouvelle fois, vu son élan brisé par les manœuvres déloyales et de dernière minute du SYNHORCAT et de son Président qui ont saboté la candidature française. C’est ainsi que la France, en dépit de son expertise et de sa position de leader mondial du tourisme, a été privée d’une représentation au sein du comité exécutif de l’unique organisation européenne du secteur alors que pour les hôteliers et restaurateurs français des dossiers d’importance se jouent à Bruxelles. Pour Roland HEGUY : « Il est regrettable de faire trébucher la France et la priver de sa voix en Europe ! Je déplore la faute grave que ce geste cause à l’image de la France au sein des professionnels de l’hôtellerie-restauration, à l’heure où des chantiers européens portent des enjeux cruciaux pour nos métiers (OTA, sécurité incendie, etc.). Ce résultat ne sera pas sans conséquence. La réforme de la représentativité patronale devra clarifier définitivement l’influence et le poids de chacun. »

Les faits se sont pourtant déroulés de manière légèrement différente :

  • Didier Chenet, membre du comité exécutif depuis 2008 (sauf 1 an) avait effectivement présenté sa candidature avec le soutien de 3 des 5 organisations syndicales françaises : CPIH, FAGIHT et SYNHORCAT. Didier Chenet avait demandé leur soutien au GNC et à l’UMIH et ne l’a pas obtenu
  • Laurent Duc a décidé de présenter sa candidature avec le soutien du GNC et de l’UMIH
  • mis devant le fait accompli, Didier Chenet s’est désisté afin de ne pas porter la responsabilité d’un échec. En effet les statuts de l’HOTREC empêchent d’avoir deux candidats du même pays au comité exécutif
  • Laurent Duc était donc seul candidat pour la France
  • Face à Laurent Duc, Marinus Cordesius, néerlandais et membre du comité exécutif depuis 2002 (sauf 2 ans)
  • répartition des 21 votes exprimés (21 votants)
    • Laurent Duc : 5 voix
    • Marinus Cordesius : 16 voix

Le résultat est donc limpide : la personnalité de Laurent Duc n’a pas été appréciée par les membres de l’HOTREC qui lui ont préféré un autre candidat.

Espérons que Laurent Duc en tire la leçon et ne se présente plus pour ce rôle où ce qui compte n’est pas la capacité à brasser de l’air...

Communiqué UMIH_CP_La France perd sa place au comité Exécutif de l’HOTREC : Carton rouge pour le Président du SYNHORCAT
 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/4207 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/4207.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »