Vous êtes dans la rubrique : Associations - Politiques -Institutionne
samedi 31 juillet 2021

Restrictions : où en est-on ?

 

Les anglais ont à peine quitté l’Europe qu’ils se font déjà remarquer avec leur variant anglais et agressif du coronavirus SARS-CoV2, le VOC-202012/01, à croire que Boris Johnson a participé à son cahier des charges...

Humour mis à part, cette mutation, au demeurant « classique » du virus, met à mal des services de santé anglais du fait de sa contagiosité augmentée sans que sa gravité ne diminue : plus de malades en même temps, ça signifie que les hôpitaux débordent littéralement, empêchant de facto aux autres pathologies d’être prises en charge.

L’Europe recommande de différer les déplacements non-essentiels

A ce stade, se déplacer entre états de l’union européenne n’est pas interdit. Hormis pour les frontaliers, il est désormais nécessaire de présenter un résultat négatif au test PCR de moins de 72 heures pour passer d’un pays de l’Union à un autre.

Pour les voyageurs en provenance de pays hors UE, il leur faut présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures mais surtout s’auto-confiner pendant une semaine.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré hier que « tous les voyages non essentiels doivent être fortement déconseillés », « en raison de la situation sanitaire très grave » liée à la pandémie de Covid-19.

3e confinement en vue ?

Olivier Véran martelait hier soir le message du « on continue avec le couvre-feu à 18h00 » mais avouait à demi-mot qu’un nouveau confinement pourrait être mis en place si le variant anglais se déployait rapidement sur le territoire français.

Plusieurs pays européens sont actuellement confinés (carte au 20 janvier 2021) :

Les remontées mécaniques

Certains pays dont la France ont fait le choix de fermer les remontées mécaniques. d’autre comme la Suisse les ont laissées ouvertes, créant un début d’appel d’air pendant les vacances de Noël : on se souvient de l’épisode des skieurs anglais qui ont quitté précipitamment la Suisse pour la France.

Depuis, les stations suisses ne font pas le plein, même si leurs remontées sont hors exception locale ouvertes. Ceci voudrait donc dire que la fermeture administrative des remontées mécaniques n’aurait pas la portée destructrice qu’on lui prête. Ah mince !!!

En période de pandémie, voyager est un acte responsable qui engage !

On peut se poser la question de l’irresponsabilité de ces anglais qui ne pouvaient pas ignorer la contagiosité du variant anglais, qui ont sciemment traversé l’Europe pour leur plaisir solitaire (et qui aurait d’ailleurs pu se contenter de leur salle-de-bains) et qui à l’annonce d’une quarantaine, se sont sauvés comme des enfants surpris en plein maraude dans le cerisier du voisin.

Au titre de cette responsabilité, certains voyageurs continuent à voyager en prenant des précautions :

  • mise en retrait de la vie sociale dans les jours précédant leur voyage
  • test avant le départ
  • comportement responsable pendant le déplacement : masque, distance, hygiène, respect des consignes locales...
  • mise en retrait de la vie sociale dans les jours suivant le retour
  • test au retour et dans les jours suivants

Dans cet esprit, des destinations responsables autorisent les vacanciers à venir (lire ou relire La République Dominicaine montre l’exemple du #yeswecan).

Les professionnels du tourisme doivent se parler

Le corporatisme français n’est pas atteint par la Covid ! Chaque secteur râle dans son coin. Certains ont fait des propositions, toutefois aucune proposition ne dépassait le pas de la porte et aucune n’était concertée avec l’acteur suivant.

Afin de préparer la sortie de couvre-feu/confinement, il est urgentissime que TOUS les acteurs du tourisme au sens large collaborent et présentent un plan cohérent et responsable au gouvernement : transporteurs, hébergeurs de tous types, activités de tous types, restaurateurs de tous types, intermédiaires du voyage d’affaires ou de loisir...

Il est urgentissime de faire en sorte de redémarrer la machine du tourisme petit-à-petit. Personne ne peut raisonnablement penser que le tourisme va revenir à 100% de 2019 d’un coup de baguette magique. Néanmoins aucune montée en charge ne peut se faire durablement sans progressivité et anticipation, sous peine de devoir refermer.

Le gouvernement doit soutenir

En France il est de tradition de critiquer les gouvernants, tout le temps, sur tous les sujets.

Que l’on soit politiquement ou non en phase avec le gouvernement actuel, il est essentiel que la société française se mobilise comme à la sortie de la seconde guerre mondiale : mobilisation, responsabilité, propositions... en collaboration avec le gouvernement en place et duquel il est essentiel de s’assurer d’un soutien sans faille pour les entreprises, les emplois et les citoyens de tous âges.

Les aides aux entreprises et aux salariés sont conséquentes en France. Il subsiste des trous dans la raquette et il est nécessaire de faire remonter aux ministères concernés ces trous et parfois aberrations afin qu’une réponse y soit apportée.

Il est nécessaire de se souvenir que les entrepreneurs français su secteur CHR sont peu syndiqués et donc peu entendus par le gouvernement ! (lire ou relire Réflexion personnelle : la bi-crise de la Covid-19 sonne-t-elle le clap de fin des individualismes et le début de la réappropriation de l’avenir ?)

Conclusion

Le virus est relativement contenu en France et tout dérapage conduira inévitablement à un reconfinement strict. Une explosion du nombre de malades de la Covid signifierait l’engorgement des services de santé et l’absence de soins aux autres pathologies qui deviendraient létales alors qu’elles ne le sont pas si elles sont prises en charge.

Au cours des prochaines semaines, il est de notre responsabilité de préparer la sortie de crise et le redémarrage du tourisme avec courage et calme. L’écosystème ne pourra pas redémarrer intégralement dans les prochaines semaines. Si on veut qu’il redémarre le plus largement possible au fil du temps, il faut que les premiers qui ouvrent démontrent un haut niveau de responsabilité et que les suivants soient soutenus financièrement et moralement par les services de l’état en attendant leur tour.

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin...

#sortezcouvert

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/14832 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/14832.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »