Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Associations - Politiques -Institutionne > L’incompréhension générale de la profession à propos de la (...)
mercredi 14 novembre 2018

L’incompréhension générale de la profession à propos de la première liste de « Palace »

 
 

On connaît depuis jeudi les 8 premiers « palaces », figures de « l’excellence à la française ». Un malaise se crée peu à peu autour de cette première vague, puisque l’absence du Four Seasons George V fait grand bruit, et surtout crée la stupeur et l’incompréhension générale.

François Delahaye, Directeur Général du Plaza Athénée qui a obtenu la distinction, ne savoure pas sa victoire. En effet, il est co-auteur du rapport remis à Hervé Novelli, ancien secrétaire d’Etat au Tourisme, qui devait permettre la création de cette nouvelle distinction. Un certain nombre de recommandations du rapport n’ont pas été suivies, dont celles concernant le choix du jury décisionnaire. Les candidats à la distinction devaient remplir des critères objectifs puis c’est le jury qui devait alors faire le choix final en se basant sur des critères subjectifs. Plutôt que de choisir des personnalités et experts de l’hôtellerie, on retrouve dans le jury, les membres suivants :

- l’Académicien Dominique Fernandez ;
- la journaliste et romancière Adélaïde de Clermont-Tonnerre ;
- la présidente du laboratoire Nuxe Aliza Jabès ;
- le PDG de Carlson Hubert Joly ;
- l’artiste-céramiste Serge Nicole ;
- le fondateur et président d’honneur de Relais & Châteaux Joseph Olivereau ;
- l’animatrice de télévision Carole Rousseau ;
- le producteur cinématographique Yves Rosset-Rouard ;
- l’écrivain, critique, journaliste et historien Gonzague Saint-Bris
- l’architecte et designer Jean-Michel Wilmotte.

Ce jury a fait beaucoup parlé lorsqu’il a été choisi, mais sa crédibilité est encore plus contestée dès lors que le George V, maintes fois récompensé au niveau international pour son excellence, n’obtient pas la distinction.

Cette absence crée la stupeur, à telle point que François Delahaye a déclaré avoir « un goût de victoire amère dans la bouche ». « Que le Ritz et surtout le George V ne soient pas dans la liste retire toute crédibilité à la distinction ».

Cette réflexion est largement partagée dans la profession, et Gabriel Matar, Directeur de Jones Lang LaSalle France a ajouté « pour tous ceux qui connaissent l’hôtellerie, c’est impensable de juger que le George V n’est pas un palace. Le jury doit s’expliquer sauf à décrédibiliser la distinction d’office ». En rejetant une telle référence, « les jurés ont sonné le deuil du titre »…

Quant au jury, il campe sur sa décision, jugeant que ceux qui ont été recalés pourront toujours se représenter. Dominique Fernandez, président du jury a déclaré que les cas du Ritz, du George V à Paris et du Lana à Courchevel avaient fait débat. Il a également assimilé la distinction à une sorte de concours, affirmant que « quand on décerne le prix Goncourt, on ne dit pas pourquoi le rival a perdu »…

Du côté du George V, c’est l’incompréhension. Son directeur, Christopher Norton s’est dit perplexe face à cette décision. « Notre réputation est tellement solide. Depuis des années, nous sommes régulièrement classés premier hôtel du monde. En permanence, nous réinvestissons 6 millions d’euros par an pour maintenir notre palace ! » . « Sans doute faut-il réagir avec humour à cette décision qui étonne tout le monde ».

Compte tenu de l’unanimité, tant de la part de professionnels de l’hôtellerie et du tourisme que de ses clients face à l’exclusion de l’emblématique George V, la preuve est faite que la notoriété n’est pas un critère suffisant pour apprécier le luxe à sa juste valeur.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://www.suiv.me/1408

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1408 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1408.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »