Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Associations - Politiques -Institutionne > Normes Sécurité Incendie et Accessibilité : la FAGIHT (...)
samedi 22 septembre 2018

Normes Sécurité Incendie et Accessibilité : la FAGIHT réagit à travers un manifeste

 
 

La FAGIHT estime que deux échéances majeures approchent à grand pas, mettant en danger un grand nombre d’hôteliers :

  1. d’une part la mise aux normes en matière de sécurité incendie pour août 2011
  2. d’autre part la mise aux normes d’accessibilité pour août 2015

Ces deux échéances sont contraignantes et problématiques pour les hôteliers car ils n’ont d’autre choix que de s’y conformer en temps et en heure. Parallèlement, une autre échéance facultative entre en compte : l’application des nouvelles normes de classement des hôtels de tourisme en juillet 2012. Dans un manifeste destiné aux pouvoirs publics et aux décideurs de l’industrie hôtelière, la Fédération Autonome Générale de l’Industrie Hôtelière Touristique - FAGIHT pointe du doigt le danger encouru par ces hôteliers.

La FAGIHT souligne que « les statistiques de départ de feu dans les hôtels montrent que le risque réel est faible en comparaison avec les coûts financiers générés par les mises aux normes » et que la mise aux normes d’accessibilité pose d’importantes difficultés « au plan financier ou au plan technique », particulièrement pour les bâtiments anciens, dont les contraintes architecturales et d’espace sont très présentes.

Les premières victimes de ces nouvelles contraintes seront sans nul doute les hôteliers indépendants, dont les moyens ne sont pas les mêmes que ceux de grands groupes au lobbying puissant, tout particulièrement dans le contexte de difficultés saillantes antérieures à ces trains de nouvelles normes. La crise a touché un grand nombre de petits établissements et déjà en 2005, le Conseil National du Tourisme parlait de régression de l’hôtellerie indépendante sur tout le territoire français. Parmi ces victimes, l’hôtellerie saisonnière souffre déjà de l’instabilité de l’activité, et les coûts engendrés par ces mises aux normes ne feront que peser un peu plus sur leur activité et sur leur équilibre.

« Globalement, on estime que 15 à 20 % des hôtels fermeront si aucune mesure d’aménagement n’est décidée, soit environ 3 500 fermetures d’établissements. » Ces chiffres sont inquiétants quand on voit le nombre d’emplois créés par l’activité touristique, et notamment dans les destinations très saisonnières. De nombreuses destinations voient leurs hôtels fermer leurs portes en hiver, faute d’activité, alors si ces hôtels disparaissent, qui va fournir des emplois ? La FAGIHT souligne la perte de ressources pour les collectivités locales, territoriales, au-delà des pertes d’emplois.

Les pouvoirs publics ont tenté d’adoucir ces questions pour les hôteliers en étalant la mise en application de ces nouvelles normes entre 2011 et 2015. Or, le manifeste met en avant la logique d’un hôtelier : comment mettre en place des études de faisabilité financière et technique pour les normes de sécurité incendie sans déjà poser ces mêmes questions pour l’accessibilité ? Quel est l’intérêt pour l’hôtelier de mettre en place les nouvelles réglementations en matière de sécurité incendie alors qu’il ne pourra pas financer ou se conformer aux nouvelles normes d’accessibilité ? Par ailleurs, les lourds investissements nécessaires à cette mise aux normes auront des conséquences sur les investissements que l’hôtelier aurait souhaité faire dans son hôtel pour l’amélioration du confort des clients ou des prestations proposées. Les hôteliers indépendants pourront laisser entre parenthèses pendant plusieurs années ces questions, au détriment de la satisfaction des clients. Une autre question préoccupe les hôteliers : la mise en place de ces nouvelles normes ne vont apporter aucune réelle valeur ajoutée à leur établissement, et ne sont donc d’aucun intérêt commercial. Ils ne pourront pas répercuter ces lourds investissements sur une hausse des prix ou de la fréquentation.

« A titre d’exemple, pour un hôtel 3 étoiles entre 30 et 40 chambres, les coûts des travaux induits par les mises aux normes accessibilité représentent entre 110 000 € et 170 000 € hors taxe. Dans certains établissements, le diagnostic estime ce coût à 200 000 € HT. La FAGIHT a reçu un dossier où la mise aux normes a coûté 300 000 € pour un résultat de 70 000 € en 2009. » Ces nouvelles normes sont devenues une réelle problématique pour les hôteliers. La FAGIHT a donc proposé dans son manifeste « de mettre en place un diagnostic unique sur l’incendie, l’accessibilité et les normes hôtelières, avec un financement aidé par les collectivités publiques et avec un encadrement très strict des opérateurs de ce diagnostic ».

Ce manifeste insiste sur le fait qu’il ne s’agit pas de laisser pour compte les handicapés. En revanche, il souligne que l’accessibilité des personnes frappées d’un handicap moteur impliquant l’usage d’un fauteuil roulant implique de lourdes contraintes techniques, inapplicables dans certains établissements, en raison de la surface, des contraintes architecturales,…

« La FAGIHT pense donc qu’il serait souhaitable de déterminer des zones (station, commune, canton, quartier...) dans lesquelles il faudrait soutenir les hôtels dont la structure permet une mise aux normes. Il conviendra de veiller à une bonne répartition des hôtels accessibles sur tout le territoire national. Une attention particulière sera donnée à la mise en place d’une publicité et d’une promotion active et d’une signalisation routière afin d’orienter les personnes handicapées vers les établissements accessibles. » Les aides gouvernementales devraient dans ce cas être réparties entre ces hôtels plutôt qu’entre tous les hôtels, afin de concentrer les ressources vers ceux qui investissent plus.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/1344

Propositions de la FAGIHT en matière de sécurité incendie
 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1344 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1344.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »