Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Associations - Politiques -Institutionne > Pierre Alfonsi, le patron de l’UMIH des Bouches-du-Rhône (...)
mardi 25 septembre 2018

Pierre Alfonsi, le patron de l’UMIH des Bouches-du-Rhône en garde à vue

 
 

Le président de la Fédération de l’industrie hôtelière des Bouches-du-Rhône, Pierre Alfonsi, a été mis en examen à Marseille jeudi pour blanchiment et recel dans une affaire impliquant des membres présumés du grand banditisme, a-t-on appris auprès de son avocat.

M. Alfonsi, 65 ans, patron d’une brasserie en vue d’Aix-en-Provence, a été laissé libre sans mesure de contrôle judiciaire. Il avait été placé en garde à vue mardi dans les locaux de la police judiciaire.

Carole Costaglioti, 48 ans (BIEN : 48), ex-épouse de Bernard Barresi, un homme fiché au grand banditisme arrêté en juin 2010 lors d’un coup de filet dans le milieu du Sud-Est de la France, également placée en garde à vue, a été mise en examen des mêmes chefs.

Aucune charge n’a été retenue à l’encontre de deux autres femmes également entendues par les policiers.

Ces mises en examen sont les premières à intervenir dans le cadre d’une information judiciaire ouverte contre X en janvier 2009 par le juge marseillais Charles Duchaine pour des faits présumés de blanchiment et recel en bande organisée, association de malfaiteurs et abus de biens sociaux.

Selon une source judiciaire, l’enquête porte sur le blanchiment de l’argent volé lors de l’attaque d’un fourgon bancaire en 1990 près de Mulhouse, pour laquelle Bernard Barresi, condamné en 1994 par contumace à 20 ans de réclusion et recherché depuis, doit être rejugé aux assises du Haut-Rhin.

Une partie des 40 millions de francs (6 M EUR) alors volés aurait été utilisée pour acheter une maison à Calenzana (Haute-Corse) dans les années 1990 et y financer plus récemment des travaux, ainsi que pour acquérir des parts dans une société civile immobilière propriétaire de différents biens, notamment dans la zone commerciale d’Aix-Les Milles.

Cette SCI, "La Cordillière", a été créée en 2004 par M. Alfonsi. Selon les statuts de la société, il a fait don, en 2005, de la totalité des parts à Mme Costaglioti et aux filles de Bernard Barresi, tout en en assurant la gestion jusqu’en octobre 2010. A cette date, la gérance a été confiée à Mme Costaglioti et le siège de la SCI a déménagé dans sa villa de Calenzana.

Pour l’avocat de M. Alfonsi, Me Jean-Jacques Campana, l’accusation de blanchiment ne tient pas car Mme Costaglioti a prouvé l’origine des fonds qu’elle a investis dans la SCI "La Cordillière" par un chèque de 550.000 euros présenté comme le fruit d’une procédure judiciaire remportée peu avant la constitution de la société.

Cette procédure concernait une autre SCI, "La Milloise", dont "La Cordillière" détient les deux-tiers du capital et dont M. Alfonsi est le gérant associé. Lors d’une perquisition effectuée en juin 2010 au domicile de Bernard Barresi à Gardanne (Bouches-du-Rhône), les policiers avaient découvert, cachés sous un meuble, des documents relatifs à ces SCI.

Source : AFP

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1283 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1283.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »