Vous êtes ici : Accueil > Brèves > Brèves > 4 syndicalistes du Concorde Opéra ont libéré une "esclave"
mercredi 26 septembre 2018

4 syndicalistes du Concorde Opéra ont libéré une "esclave"

 

Le Parisien rapporte une affaire d’esclavage moderne par des clients du Concorde Opéra à Paris.

En effet plusieurs salariés et syndicalistes ont permis à une jeune femme éthiopienne de s’évader de la chambre où elle se disait retenue et maltraitée. La chambre faisait partie du contingent de chambres réservées par une (riche) famille des Emirats Arabes.

Le directeur de l’établissement reproche aux syndicalistes de ne pas l’avoir informé en temps réel du problème, mais également d’avoir fait perdre du chiffre d’affaires à l’hôtel.

Ce n’est malheureusement pas la première fois que de tels faits sont rapportés, d’autres hôtels de luxe étant également confrontés à des situations plus ou moins proches de celle-ci. La question qu’on peut se poser est : quelle est la limite de ce qu’un hôtel peut accepter de ses clients ?

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »