Vous êtes ici : Accueil > Brèves > Brèves > Grivèlerie au Shangri-La : la Princesse Maha Al-Sudaïri part sans (...)
vendredi 14 décembre 2018

Grivèlerie au Shangri-La : la Princesse Maha Al-Sudaïri part sans payer

 

D’après Le Parisien, la Princesse Maha Al-Sudaïri et à la réputation sulfureuse a tenté de quitter discrètement le Shangri-La Paris sans régler les 6 millions d’euros restant sur sa note de 16 millions d’euros.

Quitter l’hôtel avec 60 salariés et des dizaines de malles n’est pas discret et la direction de l’hôtel a fait intervenir police, huissiers et l’Ambassade d’Arabie Saoudite.

A priori, la Princesse tentait de rejoindre un autre palace parisien, le Royal Monceau, propriété du Qatar, un pays ami de l’Arabie Saoudite et qui aurait sans doute été moins regardant sur les notes abyssales de la Princesse Maha Al-Sudaïri.

Bénéficiant de l’immunité diplomatique, la Princesse Maha Al-Sudaïri ne risque finalement pas grand chose.

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »