Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Publireportages > Quatre leviers pour booster la performance financière de (...)
mercredi 18 juillet 2018

Article sponsorisé : Quatre leviers pour booster la performance financière de votre hôtel

 

Les réseaux Akena et Fasthôtels, regroupés au sein du même GIE, représentent 120 établissements partout en France. La stratégie des deux dirigeants – Marc Plisson pour Akena et Frédéric Hourmant pour Fasthôtels – est simple : proposer aux affiliés ou franchisés des services performants qui leur permettent d’optimiser leur retour sur investissement, notamment grâce à une expérience client conviviale et personnalisée.

Le premier levier de performance : la personnalisation de l’expérience client

Les attentes des clients ont fortement évolué ces dernières années. Certes, les fondamentaux restent les mêmes : une chambre confortable, parfaitement propre, un petit déjeuner copieux et de qualité, un accueil efficace. Néanmoins, toutes les chaînes proposent peu ou prou ces services. A l’heure d’internet, il faut aller plus loin et créer un attachement fort à la marque. C’est notamment indispensable pour inciter les clients à rédiger des avis positifs sur les plateformes en ligne. Autrement dit, c’est aujourd’hui le nerf de la guerre de la performance commerciale !

Depuis sa création, le GIE Akena Fasthôtels travaille à la mise en commun d’outils visant à renforcer la préférence de marque. La carte de fidélité a ainsi été mutualisée et des partenariats sont négociés pour offrir des services privilégiés aux clients. «  Nous offrons une bouteille d’eau dans chaque chambre . Du café est également à disposition dans les espaces communs des hôtels  », explique ainsi Marc Plisson, le directeur d’Akena. Chaque occasion est bonne pour trouver « le petit geste » qui fera la différence dans l’esprit des clients. «  Pour la Coupe du Monde, nous allons réserver une surprise dans nos hôtels  », ajoute Marc Plisson.

Le GIE mise également sur la vague du « consommer responsable » pour fidéliser ses clients. Produits locaux, produits bio et circuits courts sont privilégiés afin de transformer le petit déjeuner en un pur moment de plaisir. Le GIE équipe également ses hôtels de bornes Tesla.

Le deuxième levier de performance : des équipements de qualité à prix très négociés

Pour optimiser son compte d’exploitation, il faut d’abord commencer par bien acheter. Le GIE Akena Fasthôtels dispose d’une « force de frappe » (120 hôtels) qui lui permet de négocier des accords avantageux pour le compte de l’ensemble des franchisés. L’objectif est certes d’obtenir les meilleurs prix, mais une grande attention est également apportée à l’expérience client dans le sourcing des équipements et des produits.

Le troisième levier de performance : travailler avec les OTAs… mais pas seulement

Le numérique a changé le métier des hôteliers. Le mode de réservation a notamment été totalement bouleversé. Les OTAs sont d’excellents outils et Booking est le premier d’entre eux, mais ils sont générateurs de commissionnements. Il est donc important que les hôteliers apprennent aussi à travailler sans ces plateformes. « Nous mettons à la disposition de nos hôteliers des outils performants moins coûteux leur permettant de rivaliser avec les OTAs, de proposer à leurs clients des offres alternatives ou des services supplémentaires via une réservation en directe », explique Frédéric Hourmant, directeur de Fasthôtels.

Quatrième levier de performance : choisir le bon projet et le meilleur emplacement avant d’investir

Bien investir, bien rénover ou construire, au bon emplacement, en connaissant parfaitement la zone de chalandise, bien lancer l’activité… : ce sont bien sûr des éléments clés de performance sur le long terme. Le GIE Akena Fasthôtel propose un accompagnement 360 degrés, en conseillant le futur franchisé à toutes les étapes de son projet, de la recherche foncière à la commercialisation. « Nous sommes les seuls à proposer un tel service à ce niveau de personnalisation. Nous travaillons en totale confiance avec les investisseurs, cet accompagnement permet d’ailleurs de créer une vraie relation avec eux », commente Marc Plisson. Autrement dit : le GIE propose un service allant bien au-delà de la relation classique franchisés-franchiseurs.

Aujourd’hui, le rendement est compris entre 7 et 12%. L’investissement par chambre varie en fonction du réseau et de la gamme :
  • pour les hôtels trois étoiles Akena : il est de 58 KE par chambre pour un hôtel avec bar et salle de sport et de 55 KE pour un hôtel classique
  • pour les hôtels deux étoiles Fasthôtels : l’investissement maximum est aujourd’hui de 45 KE par chambre. Un nouveau concept qui permettra d’aboutir à un montant de 42 KE est en cours de développement.

Hôtel Akena Reims-Bezannes

Le GIE Akena Fasthôtels : la réactivité au service des franchisés

Les réseaux Akena et Fasthôtels, qui représentent aujourd’hui 120 hôtels, se sont regroupés en mars dernier au sein d’un même GIE. « Nous partageons une vision commune de notre marché, avec des valeurs, des ambitions et un fonctionnement quasi identiques », expliquent Marc Plisson et Frédéric Hourdant, respectivement directeur de Akena et de Fasthôtels. Les deux chaînes sont complémentaires dans leur positionnement, avec les Fasthôtels présents sur le marché des deux étoiles et Akena sur celui des trois étoiles.

Les profils des hôteliers sont également similaires : chez Akena comme chez Fasthôtels, ce sont des entrepreneurs passionnés, qui souhaitent tirer parti de la force d’un réseau, tout en gardant leur autonomie. Avec les franchises Akena et Fasthôtels, ils bénéficient d’une qualité de service semblable à celle des plus grandes chaînes, moyennant un juste rapport qualité prix et une cotisation raisonnable. Par ailleurs, la dimension à taille humaine du réseau leur permet de profiter d’un accompagnement personnalisé, réactif, avec des interlocuteurs capables de prendre rapidement des décisions.



 
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu publicitaire fourni par l'annonceur dont les coordonnées sont indiquées dans le corps du publirédactionnel. TendanceHotellerie a été rémunéré. En cas de doute, n'hésitez pas à nous contacter en cliquant ici
 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/9733 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/9733.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »