Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Marketing & distribution > Les hôteliers allemands se mobilisent contre HRS et (...)
vendredi 22 juin 2018

Les hôteliers allemands se mobilisent contre HRS et Hotel.info

 
 

Le paysage de la distribution allemande est différent d’autres pays comme la France, l’Italie où Booking.com y règne en maître. En Allemagne, HRS et Hotel.de, deux entreprises allemandes implantées depuis longtemps, occupent le terrain. Deux sites allemands qui ont des conditions générales et des taux de commission inférieurs aux autres OTAs ont fatalement une relation bien différente avec les hôtels que celles que peuvent avoir d’autres OTAs comme Booking.com.

Après la prise de contrôle d’Hotel.info par HRS en octobre 2011, la semaine dernière a fait l’objet de plusieurs annonces :
- HRS a un partenariat avec Amadeus pour distribuer 50.000 hôtels indépendants sur les GDS
- Hotel.info change ses CGV et son taux de commission
- HRS a également modifié ses conditions générales ainsi que sa commission qui passe à 15%

La bataille est désormais axée sur la parité de disponibilité et donc la dernière chambre disponible, additionnée de celle du prix bien évidemment.

Nombreux sont les articles en Allemagne sur le sujet. Ces hôteliers ont même lancé une page Facebook sur laquelle ils appellent les hôtels à faire la grève des disponibilités pendant 1 semaine.

Il est trop tôt pour dire si cette grève aura réellement lieu. Il est cependant très clair que les hôteliers allemands ont subi un électrochoc, électrochoc qu’ont subi d’autres hôteliers européens et qui sont restés impassibles. Ces mêmes hôteliers allemands ont l’air beaucoup plus décidés à ce stade que les autres hôteliers européens. Il serait dommage que des initiatives plutôt anciennes lancées ailleurs, notamment en France, deviennent spectatrices d’hôteliers qui se mobilisent réellement et spontanément...

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/2197

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/2197 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/2197.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 26 janvier 2012 à 11:22, par Le Manoir

    Je suis vraiment curieux de voir le développement de cette initiative.

    I had a dream : que les indépépendants se mettent d’accord... et suivent le mouvement.

    C’est vrai que si pendant une semaine, les clients booking n’auraient que des hôtels de chaines pour tout choix...

    Mais bon, aurions-nous la même solidarité/unité que les Allemands ???...

    Hors sujet : par contre sur 18000 Hôtels Allemands, seulement prés de 7800 sont classés.

    2. le 27 janvier 2012 à 13:50, par TH
    3. le 16 mars 2012 à 21:17, par Paul durand

    Si les hotels s’unissaient : il leur suffit de bien mettre leur numéro de téléphone en évidence, pour que les client puisse les appeler (les grands intermédiaires comme booking par exemple y gagnent en cachant bien le numéro de téléphone des hotels)
    donc si les hotels s’unissaient, ils n’auraient pas de problèmes à avoir des réservations sans des intermédiaires qui sont là que pour s’engraisser avec des commissions faramineuses qui leur permettent de s’offrir des salaires incroyables, à faire des fêtes et avoir des déplacements sans limites et à saigner les hoteliers comme c’est pas possible

    • Booking, et Co. ne mettent JAMAIS le nr. de téléphone des hôtels dans le descriptif (meme en cherchant bien). Et les hotels n’ont pas la possibilité de modifier eux même le texte.

      Par contre l’objectif de ces organismes a but très lucratif est de récupérer les anciens clients de l’hôtelier en cybersquattant son nom. Et ça marche.
      Quand l’Hôtelier s’en aperçoit, c’est très dur de reverser la vapeur.

      En résumé : les hôtels qui restent en dehors de ce système ont des tarifs raisonnables et sont viables économiquement, leurs clients leur restent fidèles et ravis du rapport qualité-prix et tout le monde est content (sauf l’OTA bien sur...)

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »