Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Technologie > Le mobile c’est bon, mangez-en...
jeudi 23 octobre 2014

Le mobile c’est bon, mangez-en...

A force d’entendre parler de SoLoMo ou même du GloSoLoMo, difficile de distinguer l’info de l’intox. Dans ce contexte, voici quelques pistes concernant le chemin à emprunter...

Les statistiques InternetRetailer

Sur les zones Amérique du Nord, Amérique du Sud et Europe, les ventes mobiles dans le tourisme ont augmenté de 281,6% entre 2011 et 2012.

Les 10 premières entreprises du classement Mobile400 sont dans l’ordre Amazon, Apple, Marriott, Orbitz, QVC, Wal-Mart, Hilton, Easyjet, IHG et Expedia.

Aux Etats-Unis, les ventes mobiles représentent 9,2% des ventes e-commerce, à comparer aux 5,4% en 2011. Pendant ce temps, le volume e-commerce progressait de 16,3%, passant de 194,3 Mds de $ (149 Mds €) à 226 Mds de $ (173,3 Mds €).

Le trafic mobile en Europe

Une étude Comscore nommé Digital Data Gems donne notamment la part du trafic mobile en Europe :

Pays% de trafic Internet réalisé sur smartphone
Royaume Uni16,4%
Irlande11,5%
Russie10,4%
Norvège10,0%
Espagne9,7%
Suisse9,3%
Suède9,2%
Pays Bas9,0%
Autriche7,6%
Danemark7,5%
Allemagne7,0%
Finlande6,8%
Italie5,6%
Belgique5,1%
France5,0%
Portugal3,0%
Pologne2,2%
Turquie1,8%

L’usage du QRCode progresse en Europe

Autre étude Comscore sur l’usage des QRCodes en Europe :

PaysMillions de
smartphones
augmentation entre
07/11 et 07/12
% de smartphones
ayant utilisé un QRCode
Allemagne5,084128%18,6%
France2,84371%12,5%
Espagne3,381218%16,0%
Italie2,76575%11,9%
Royaume Uni3,31643%11,4%
Total 5 pays17,39096%14,1%

Parmi ces utilisateurs ayant scanné un QRCode, 71,7% l’ont fait pour accéder à une information produit :
- 31,8% pour de l’information sur un évènement
- 19,4% pour un coupon ou une offre spéciale
- 13,4% pour télécharger une application
- 12,1% pour une information sur des actions caritatives

Dans ces 5 pays européens, 51,3% des utilisateurs de téléphone portable ont utilisé un smartphone, 83,3% on envoyé un SMS, 45,2% ont téléchargé une application, 44,6% ont navigué sur Internet, 30,6% ont accédé à un réseau social ou un blog (source Comscore).

Les outils actuels de réservation en ligne

On aurait pu s’attendre à voir les outils de réservation de chambre et de voyage évoluer et devenir réellement SoLoMo. Quelques outils de réservation mobile ont quand même réussi à utiliser "Facebook Connect", un outil qui permet de relier la page/application en cours à son compte Facebook. A quoi ça sert ? Simplement à éviter au consommateur de taper ses coordonnées : nom, prénom, email, téléphone, adresse, date de naissance de son chien... Que celui qui ne s’est jamais énervé en tapant ses coordonnées sur un smartphone lève la main ! Désolant quand on sait que des solutions existent.

Mais quand vient la phase de paiement, c’est le pompon. Il faut taper 16 chiffres, la date d’expiration, le code CVV, parfois même le nom du porteur de la carte, le tout sur un écran tactile dans le pire des cas ou sur un clavier dans le meilleur des cas. Les éditeurs de logiciel sont très fiers de dire que c’est simple. Euh... ce qui serait simple ne serait-il pas justement d’éviter de les taper ?

Ouf, certains marchands (hors hôtellerie) utilisent le paiement PayPal. Après avoir sélectionné ses articles, connecté sa commande à son compte Facebook, il suffit de 2 clics et le code de son compte PayPal pour autoriser le paiement : pas de problème de stockage de carte de crédit, rapidité d’utilisation pour le mobinaute, sécurité pour le mobinaute... bref que des avantages pour le client, vous savez celui qui compte vraiment.

Travelocity vient cependant de mettre en place une autre solution toute simple pour le mobinaute. Travelocity a intégré la technologie de Jumio dans son application : au lieu de faire taper 16 chiffres, il suffit à l’utilisateur de photographier les 2 faces de sa carte de crédit et le logiciel en extrait les coordonnées. Waouh... on en rêvait !

Une troisième piste consisterait à permettre au mobinaute de finir sa réservation au téléphone, ce qui est au demeurant la fonction première d’un téléphone portable :) . Pour cela, il faudrait cesser de cloisonner, cesser de canaliser, cesser de mettre des étiquettes. Une récente étude Google montrait que la recherche était désormais multi-écrans (cf. article de Sébastien Félix : la recherche débute sur smartphone ou tablette et se finit sur PC, ou vice versa d’ailleurs). Pourquoi une réservation devrait-elle être mono-écran ou mono-outil ?

La géolocalisation

Autant les applications et sites mobiles des OTAs ou guides ou comparateurs ou chaînes hôtelières savent géolocaliser, autant les outils de réservation dédiés aux hôtels indépendants et aux chaînes volontaires ont zappé la fonctionnalité. De SoLoMo, on est passé, ou plutôt on est resté au SoLoMo, pas forcément User Friendly.

Conclusion

En attendant de voir les fournisseurs de technologie hôtelière faire preuve d’innovation ou au moins de savoir copier et reproduire, l’hôtelier indépendant ne peut qu’assister impuissant aux innovations technologiques et surtout aux montagnes de dollars des OTAs qui exploitent le filon du m-commerce.

Aujourd’hui un hôtelier indépendant doit se contenter d’avoir un site Internet mobile sur lequel il va installer le moteur de réservation fourni chèrement pas son éditeur de logiciel. Après avoir tant ramé pour amener un internaute sur son site mobile, tout est fait pour le faire fuir tant l’ergonomie des outils actuels est pauvre. Il faut vraiment que son client soit d’une fidélité exemplaire, ou peut être pas assez courageux (pour ne pas dire malin) pour ne pas aller réserver ailleurs.

Sa seule consolation, c’est de pouvoir faire imprimer son QRCode sur ses cartes de visite et brochures, et de le faire insérer dans ses pages web. Vive le progrès !

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/2919

 

Un avis, un commentaire ?

Les messages à caractère publicitaire sont systématiquement supprimés. Les messages avec une fausse adresse email sont systématiquement supprimés. Les liens sortants non pertinents avec l'article sont supprimés avant publication.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Soutenir TendanceHotellerie.fr
Votre soutien financier, même minime, nous indique que nous allons dans la bonne direction...
Une suggestion/idée ?
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »