Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Marketing & distribution > Expedia fait le buzz
samedi 20 décembre 2014

Expedia fait le buzz

Il était une fois le Luna Beach Hotel à Playa Del Carmen au Mexique qui rencontra la fée Expedia. Expedia promit de doper les ventes du petit établissement de 18 chambres.

Alors qu’Expedia produisait des résultats, les propriétaires de l’établissement, Tony & Cheri, se plaignaient d’un système ne tenant pas compte de la réalité du petit hôtel, notamment sur ses descriptifs "différents" de la réalité.

Puis vint le temps de la magie qui fit littéralement disparaître les pages de l’hôtel des sites Expedia et Venere. On leur dit que le "bug" serait réparé dans un mois. Puis leur ex-account manager leur dit que ce ne serait jamais réparé. Puis le responsable Expedia pour l’Amérique Latine les avertit de la désactivation de leur hôtel à cause de leur attitude, tout en laissant la porte ouverte s’ils acceptaient de le rencontrer. Malgré la réponse positive de Tony & Cheri, Pablo Castro ne les a jamais rencontré.

Aujourd’hui, les pages existent à nouveau sur Venere mais pas sur Expedia. Les clients venant voir l’hôtel sont alors recalés vers les autres hôtels locaux dès l’instant où une date, quelle qu’elle soit, est renseignée :
Page Venere :

JPEG - 79 ko

Page Tripadvisor où les liens vers expedia et hotels.com sont toujours présents :

JPEG - 82.6 ko

On peut noter au passage que Booking n’a pas de chambre et renvoie également les gens vers les concurrents de l’hôtel.

Les propriétaires du Luna Beach Hotel se plaignent donc du détournement réel de leur propre clientèle par Expedia, sans qu’Expedia s’en émeuve. Pire, Expedia a annulé les réservations enregistrées à l’hôtel avant le clash, sans pour autant prévenir Tony & Cheri, avant de leur demander de payer les frais de délogement !!!

Tony & Cheri n’ayant pas les moyens d’attaquer Expedia en justice se sont rabattus vers Internet où leur message passe plutôt bien : 311 messages de soutien sur leur blog, des dizaines de retweets, des articles de blog, des articles dans la presse...

Il suffirait pourtant qu’Expedia dise la vérité au client avec un message du type "Nous ne travaillons plus avec cet hôtel" aussi bien sur Internet qu’au téléphone...


Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/3094

 

Un avis, un commentaire ?

Les messages à caractère publicitaire sont systématiquement supprimés. Les messages avec une fausse adresse email sont systématiquement supprimés. Les liens sortants non pertinents avec l'article sont supprimés avant publication.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Soutenir TendanceHotellerie.fr
Votre soutien financier, même minime, nous indique que nous allons dans la bonne direction...
Une suggestion/idée ?
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »